bandeau_artaud.jpg

Théâtre

ARTAUD-PASSION

de Patrice Trigano

INFOS

Tout public à partir de 12 ans

 

Horaire : 12h00

Lieu : Salle du Dôme

Relâches : 
les mardis 12 et 26/07

 

Durée : 1h00

Tarifs : 

Plein : 20€

Off/Groupe* : 14€

Réduit** : 16€

-14 ans : 10€

*À partir de 7 pers.

**Étudiants, -25 ans, +60 ans, PMR

PRÉSENTATION

Histoire d’une passion flamboyante pour un génie de la poésie.

En 1946, après neuf années d’internement psychiatrique, Antonin Artaud revient à Paris. Il retrouve son ami galeriste Pierre Loeb qui prépare une exposition de ses dessins et fait la connaissance de sa fille Florence Loeb. Une relation chargée d’ambiguïté naît de leur rencontre. Au crépuscule de sa vie, Florence évoque ses souvenirs avec émotion, le temps d’une éclipse de lune.

Comme évadé du néant, Artaud assiste à son récit sans que Florence ait conscience de sa présence. Peu à peu le poète, qui déclame ses textes en contrepoint de la narration de Florence, va s’imposer et dénoncer le mensonge d’une idéalisation qui lui est insupportable. Florence demeure enfermée dans ses souvenirs au point de s’identifier au poète et d’en devenir le porte-parole.

GÉNÉRIQUE​

De Patrice Trigano

Éditions : Maurice Nadeau

Mise en scène : Ewa Kraska

Avec :

Nathalie Lucas, William Mesguich

Vidéo : Stéphane Bordonaro

Lumières : Richard Arselin

Costumes : Delphine Poiraud

Regard chorégraphique : Gaëlle Astier Perret

Musique : Olivier Sens

Maquillage : Eva Bouillot

Régie : Gildas Le Gurun

Soutiens / Partenaires : Ville de Reims, Département de la Marne, SPEDIDAM, FONPEPS, Fondation Jan Michalski, Césaré - Centre National de Création Musicale de Reims, La Fileuse - Friche artistique de Reims

Plus d'infos :

www.itekcompagnie.com

 Contact diffusion :

Stéphanie Gesnel : 06 11 01 74 97

steph_ges@hotmail.com

LA PRESSE EN PARLE...

"Ewa Kraska a construit une mise en scène au diapason de la puissance conjuguée du texte et de ses interprètes. Les deux comédiens sont redoutables pour porter haut et fort cette pensée douloureuse. Incontournable."

toutelaculture.com [lire l'article en entier]

"Pénétré par le poète visionnaire, William Mesguich délivre le texte au vitriol de Patrice Trigano avec une telle vérité que l’on se dit qu’Artaud a trouvé là son double. Il y a là à coup sûr, un brûlot paroxysmique, une violence révolutionnaire salutaire de nature à secouer les indifférences."

larevueduspectacle.fr [lire l'article en entier]

"Une pièce qui nous sort de notre zone de confort, une pièce qui dérange, et qu’il faut voir.  classiqueenprovence.fr [lire l'article en entier]

"Une pièce singulière et captivante, finement écrite, habilement mise en vie et magistralement jouée. Un moment illuminé et intelligent, à l’audace nécessaire."

Spectatif [lire l'article en entier]

"La mise en scène signée Ewa Kraska est formidable de puissance évocatrice : dans l'écrin sublime de la salle du Roi, les projections lumineuses qui envahissent l'espace au son d'une musique électronique nous transportent dans un univers onirique à la fois glaçant et sublime, énigmatique et saisissant." 

theatreactu.com [lire l'article en entier]

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1

© Photos : Compagnie Itek