Théâtre contemporain

LES TÉMOINS

de Yann Reuzeau

INFOS

À partir de 12 ans

Horaire : 21h50

Lieu : Salle du Dôme

Relâches : 
les mardis 13, 20 et 27/07

Durée : 2h08

Tarifs : 

Plein : 22€

Off/Réduit : 15€

-18 ans : 13€

PRÉSENTATION

Les Témoins est un journal dont l’intégrité et le professionnalisme ne font pas débat. Mais le jour où un candidat d’extrême droite gagne la présidentielle, les journalistes de la rédaction sentent vite le vent tourner : ils deviennent l'ennemi à abattre. Les Témoins doivent alors se battre pour préserver leur éthique et leur détermination sans sombrer dans une guerre de tranchées contre le nouveau pouvoir.

 

Catherine, la rédactrice en chef ajointe, tente de conserver l’unité de ses troupes, au bord de l’implosion, alors que la rédaction accumule les enquêtes explosives. Cyril découvre le projet d’action terroriste d’un groupuscule écologique. Hassan suspecte qu’un pays ami ait exécuté un agent français (mais sa source est faible et il craint de relancer les graves tensions entre les deux pays). Rebecca met à jour une gigantesque histoire d’espionnage industriel perpétré par un proche du nouveau président. Romain, lui, découvre un embryon de résistance armée qui envisage déjà un Coup d’Etat.  

 

1/1

© Photos : Xavier Cantat

GÉNÉRIQUE​

Écrit et mis en scène par :

Yann Reuzeau

Assistante : Clara Leduc

Avec : Marjorie Ciccone, Catherine Griffoni, Morgan Perez, Yann Reuzeau,Tewfik Snoussi, Sophie Vonlanthen

Lumière : Elsa Revol

Décors : Goury

Vidéo : Mathieu Morelle

Production : Sylsyl, Antisthène,

La Manufacture des Abesses

Soutiens : DRAC Ile de France, Spedidam

Plus d'infos : 

www.manufacturedesabesses.com

 Diffusion :  Juliette Finkielstein
06 31 04 88 60
diffusion@antisthene.com

LA PRESSE EN PARLE...

"... Récit d’une désagrégation qui contamine l’humain avant de gangrener le société, ce texte est remarquablement étayé et diaboliquement structuré. La déflagration des faits est implacable, qui transforme la menace du pire en probabilité rationnelle. Un spectacle anxiogène mais nécessaire qui joue à pleins poumons son rôle de Cassandre."  Télérama

 

"Un président d’extrême droite est élu en France. Comment réagir quand on est un journal influent qui a bâti sa réputation sur une ligne claire : pas d’opinions, des faits? Ces questions, Reuzeau les pose frontalement, c’est un auteur qui sait présenter les enjeux dans leurs complexités, et nourrir le suspens. Reuzeau met en scène un point de bascule révélateur de la fragilité de la démocratie. Un souffle, une énergie, une conviction." Le Monde

"Une fable noire, un feuilleton haletant. Reuzeau met une fois de plus son talent dans l’observation du monde tel qu’il va, c’est-à-dire mal. Malin et rythmé, son texte évite habilement les clichés et le manichéisme. Les dialogues survoltés et les comédiens habités nous embarquent au bout d’un cauchemar diabolique. Soufflant."  Elle

"Avec crédibilité et efficacité, Yann Reuzeau montre comment les journalistes, selon leurs personnalités et convictions, essayent de gérer cette situation politique inédite, entre résistance, relative allégeance ou passage à l’action."  La Croix

"Reuzeau, trop malin pour tomber dans la caricature ou la bien-pensance, a un vrai talent. Le texte est intelligent, brillant, et c’est toujours passionnant. Des comédiens dirigés d’une main de maître, comme d’habitude tous excellents."  Figaroscope ***

 

"Le talent de Yann Reuzeau, comme dans son précédent opus, est de multiplier les questions politiques et humaines autour de la fragilité des démocraties en puisant dans notre quotidien (fake news, protection des sources, radicalisme de certains écologistes…), ce qui rend les situations particulièrement réalistes, et leurs possibilités réellement tangibles. Sur un rythme vif, avec des dialogues incisifs et un sens du suspens digne des bonnes séries télévisuelles, Reuzeau compose une pièce complexe où chaque personnage (joué par une très bonne équipe de comédiens), se retrouve face à lui-même et se transforme."  La Terrasse

"Un spectacle vraiment intrigant. Il y a une belle efficacité dans la compression de la narration, resserrée autour de la montée au pouvoir d’un Président d’extrême droite. Les dilemmes du spectacle font écho à des cas très concrets aujourd’hui, comme aux Etats-Unis ou au Brésil. La pièce arrive à point nommé"  La Dispute, France Culture

"Une mise en perspective réussie et passionnante par le prisme du microcosme journalistique avec un tsunami qui s’abat sur le journal Les Témoins pour engager son pronostic vital. Une (im)pertinente et passionnante réussite."  Froggy's Delight